Seule au monde

Je pense que tous au moins une fois dans notre vie, nous avons eu cette désagréable sensation d’être seule au monde… En général, c’est suite à un choc émotionnel, une mauvaise nouvelle ou une mauvaise surprise. Cette impression que le silence envahit l’endroit où nous nous trouvons, et les gens qui nous entrouvrent disparaisse et laisse placer à un vide immense.

Dans ce moment j’étais persuadée que personne ne pouvait comprendre ma peine, qu’aucune phrase ne pouvait me réconforter, et quoi que je dise pour justifier mon comportement, le jugement tomberait. Je sais une chose, c’est que si nous ne croyons pas en nous, nous ne pouvons pas avancer seule ou non. Je suis mon meilleur ami. Il faut parfois aller vers les autres si nous voulons un peu d’aide.

Seule au monde

Parler, pour ne pas s’enfermer

De l’aide, j’ai pu en trouver seulement quand, j’ai enfin accepté de dialoguer avec les autres. Je ne suis pas allé trouver des proches, j’ai fait appel à des pros, mais il existe des associations ou par téléphone de façon totalement anonyme, je peux parler et exprimer ce qui me pourrit la vie. Néanmoins très souvent, nos proches souhaitent nous aider et ne savent pas toujours que nous avons besoin d’aide…

Je vous conseille de ravaler votre fierté et de ne pas avoir honte de votre situation. Je suis intimement convaincu qu’après la pluie vient le beau temps… C’est en communiquant que j’ai pu trouver des solutions et dédramatiser une situation que je m’efforce de surmonter au jour le jour.

Laisser un commentaire ?