Comment tricoter, 2 aiguilles, 1 pelote, et c’est parti !

Il fut un temps où les aiguilles à tricoter n’étaient plus d’actualité, le fait main avait perdu toute crédibilité et c’est seulement depuis quelques mois que je me suis aperçue que les pulls, les écharpes et les bonnets étaient faits manuellement.

Alors j’ai ressorti mes aiguilles, et il faut absolument que je trouve comment tricoter un bonnet.

C’est ma grand-mère qui m’a appris à tricoter, pour mes 8 ans elle m’a acheté des aiguilles énormes et une pelote de laine rose.

Je revois encore ses aiguilles dans mes petites mains.

J’ai très vite appris comment tricoter une écharpe, il n’y a rien de plus simple surtout avec le point mousse qui est le plus facile, avec mes grosses aiguilles, j’ai mis moins de deux jours pour faire une écharpe. 

Comment tricoter

Je ne jouais plus, je tricotais.

Aujourd’hui, j’aimerai beaucoup savoir comment tricoter un snood, si je n’étais pas perfectionniste, je ferais une écharpe que j’assemblerais de bout en bout mais le snood ce n’est pas ça, il faut je crois tricoter en rond.

Ma grand-mère m’avait appris comment tricoter un pull et j’ai fais mon premier pull-over pour mes 10 ans, j’étais drôlement fière de moi, je me souviens qu’il était noir et blanc et que je portais seulement les dimanches car j’avais peur de l’abîmer.

Je ne sais plus comment tricoter un pull je saurais peut être faire le corps et les manches mais pas les encolures ni les poignets.

Je crois que pour cette hiver, je vais me tricoter une grosse écharpe et un bonnet avec un gros pompon, j’ai retrouvé mes aiguilles et finalement elles ne sont pas si énormes que ça !

Laisser un commentaire ?